Solliès-Ville

Esquisse au crayon

Le village de Solliès-Ville a marqué durablement André Filippi. Il a certainement attiré très tôt son attention, perché sur son éperon et bien visible de la plaine.

Mais laissons Henri Pertus décrire sa découverte du village en compagnie d’André Filippi :
« Un jour en effet Filippi me dit : « Il faut que je vous mène à Solliès-Ville. C’est un village qui n’est pas banal. »
Par une belle matinée de mai, le car nous laisse à la Farlède, et nous voilà montant, sous un soleil flambant neuf, une route tapissée de pourpre et d’or par les valérianes et les genêts.
Au fur et mesure la plaine s’étendait étincelante et à l’horizon les masures dessinaient plus précises leurs silhouettes bleues.
La lenteur de l’ascension nous laissait le loisir de savourer intensément la beauté de tout ce qui nous entourait, quand tout à coup, au détour d’un chemin, se dresse le clocher de l’église, couronné de fer forgé, et sous lui l’épaule en surplomb dans le vide les toitures de tuiles roses et les murs ocrés des maisons.
Paysage devenu classique, mais qui pour moi, était une révélation. Filippi ne pouvait contenir sa joie devant mon émerveillement. Nous avions porté le carnet de croquis et le crayon ne chômait pas… »

Il y modela son premier santon, « le pastre », qui n’était autre que le père Fabre, le berger de Solliès-Ville, avec qui il se lia d’amitié lors de son séjour et qu’il exposa au salon des imagiers  de 1938 qui se tenait à l’époque au village. Le santonnier venait de naitre.

Il y repose à présent dans le petit cimetière à l’entrée soulignée par deux majestueux cyprès, essence qu’il a si souvent représentée avec l’autre arbre emblématique de la Provence, l’olivier.

Un hommage lui est rendu au musée Jean Aicard du village en exposant quelques-unes de ses créations et particulièrement une des rares crèches sous vitrine réalisées par André Filippi avec les santons « puces ».

clocher de Solliès-Ville
clocher de Solliès-Ville
Solliès-ville
Solliès-ville
rue de Solliès-Ville
rue de Solliès-Ville
esquisse crayon Solliès-Ville
esquisse crayon Solliès-Ville
Solliès-Ville vue d\'artiste
Solliès-Ville vue d'artiste
La fontaine des 3 Mascarons
La fontaine des 3 Mascarons

Toutes les photos sont réalisées à partir de la collection privée de l’auteur à l’exception du tableau «La Fontaine des 3 Mascarons» qui est publié avec l’aimable autorisation de M. Alain Giraud.
Tous  droits de reproduction réservés  A propos

Les commentaires sont fermés.